Le nouveau triptyque d’HBO : it’s not TV, it’s life

(Cet article contient d’éventuels spoilers sur l’ensemble des saisons des séries mentionnées.)

Lorsqu’on pense « HBO » aujourd’hui, on pense Game of Thrones, Boardwalk Empire et True Blood. Lorsqu’on pense un peu plus « HBO », on pense également The Sopranos, The Wire et Deadwood. Ces trois séries forment ce que certains appellent la Sainte Trinité télévisuelle, le triptyque magique, le triple combo qui raconte l’histoire de l’empire américain : sa naissance avec Deadwood, son déclin avec The Sopranos et son chant du cygne avec The Wire (bien entendu, on n’oubliera pas Oz qui, si elle n’avait pas existé, n’aurait jamais permis la création de ces trois séries ni même fait de HBO ce que la chaîne est devenue aujourd’hui). En 2015, il faut aller plus loin et mon impression est que j’ai pu observer pendant une dizaine de semaines un nouveau triptyque, unique en son genre : trois dramédies (terme bancal désignant « un format sitcom qui tend vers le drama » mais que je m’autoriserai à utiliser pour décrire notre pensée), avec leur personnalité propre mais qui peuvent être vues comme complémentaires.

Lire la suite